18 déc. 2012

Idées CadeAux NoËl

Cette année je fête Noël 5 fois: entre la famille, la belle-famille, les copains/copines, les cousins/cousines, il faut savoir faire preuve d'imagination pour trouver des petits cadeaux sympas si :

1/ on ne veut pas se ruiner
2/ on ne veut pas offrir un bidule qui finira au fond d'un tiroir
3/ surtout on veut faire plaisir

Finalement, je trouve que quand on connait mal les goûts des autres, ou quand on ne sait pas à qui le cadeau sera destiné (ben oui, vous savez, quand on fait des Noël où chaque personne ramène un cadeau et on tire au sort qui reçoit quoi), le plus simple est d'offrir quelque chose à boire/à manger qui sort un peu de l'ordinaire... comme par exemple:
Gelée extra de thé Marco Polo Mariage Frères (8€)

12 macarons de Noël Pierre Hermé (29,50€)

Crème de chocolat speculos Aix & Terra (7,20€)

Coffret 4 x 5cl sirop pour Cocktails A'Rom (10,90€)

Fleur de sel aux épices grillées Terre Exotique (8,10€)


Chocolats Dolfin Edition Limitée Noël 2012 (3€ la tablette)

Boite métallique 125 gr Thé des Songe du Palais des Thés (14€)
Flacon 50ml Huile d'olive et piments Olive & Co (6,90€)

Voilà quelques idées, testées et approuvées!
Et vous ? C'est quoi vos tips pour les cadeaux de Noël ?

16 déc. 2012

Mais que mangent les hobbits?

En ce moment France 2 diffuse la sublime trilogie du Seigneur des Anneaux (à l'heure où j'écris, la bataille du gouffre de Helm va bientôt commencer ;) ) et sur grand écran depuis mercredi dernier, le très attendu premier volet du Hobbit est en train de battre tous les records au box office.

Et moi, pendant ce temps là, je me demande ce que mangent les hobbits. Ils sont décrits dans l'oeuvre de Tolkien comme des épicuriens, aimant la bière et la bonne chair et capables de faire jusqu'à 6 repas par jour (sauf quand ils crèvent de faim en Mordor biensûr). Mais concrètement, que cuisinent-ils, je veux dire, dans leur vie de tous les jours?

J'imagine des tartes, des tourtes, des english breakfast avec scones, marmelade, bacon and eggs, des rôtis, des volailles grillées....hmmmm, j'en ai l'eau à la bouche ;)

NB: je sais, je pense à des choses un peu étranges le dimanche soir...




10 déc. 2012

Côte d'émeraude / Embruns & Crustacés

Nous avons la chance Mister Garlic et moi d'avoir nos mamans (presque) toujours disponibles quand il s'agit de garder baby. Nous leur avons donc confié le petit monstre fin septembre pour partir à deux profiter des derniers beaux jours d'été en Bretagne  - si, si c'est encore l'été fin septembre - sur la Côte d'Emeraude.

La Côte d'Emeraude, pour ceux qui ne situent pas, c'est le nom donné à la partie de la côte bretonne nord, entre Le Mont Saint-Michel et Saint-Brieuc grosso modo (avec une moitié de mon sang normand, je ne reviendrai pas sur le fait que le Mont est EVIDEMMENT normand); et elle doit son nom aux nuances magnifiques de vert dont se pare la mer dès qu'un rayon de soleil apparait...



Mon chéri ne connaissait pas du tout la région, le rapport distance/dépaysement/prix était pile dans ce que je cherchais pour notre petite escapade et un très joli article sur le blog My Little Fabric a fini par me convaincre: nous allions dormir à Cancale, et visiter dans le désordre Dinard, Saint-Malo, le Mont Saint-Michel, la pointe du Grouin, en passant notamment par 2 adresses gourmandes incontournables : le Chateau Richeux (où officie le Chef Roellinger) à Cancale et le Benetin à Saint-Malo.

Voilà pour le programme. Bon, ce que je n'avais absolument pas prévu, c'est que la veille j'étais ivre morte un peu saoule, que je me suis réveillée le jour du départ avec encore 4 grammes fébrile et que cela a un peu perturbé le programme du vendredi...Mais mis à part cet imprévu éthylique, nous avons passé un très bon moment en terres bretonnes!

** Séjour

Préférant de loin séjourner en Bed&Breakfast, j'ai eu du mal à trouver un endroit disponible et pas hors de prix ce week-end là. Je ne sais pas si vous avez eu l'occasion récemment de chercher ce type d'hébergement dans un endroit passablement touristique mais le constat est assez accablant: la plupart des adresses référencées sur internet proposent des chambres > 100€/nuit, même quand le cadre est bof-bof, même quand c'est une fermette isolée en pleine campagne re-decorée par V. Damidot...c'est dingue, non?

Enfin bref, nous avons finalement été ravis par notre choix, le Chat Perché, un B&B à Cancale, pas loin du port/bourg, proposant deux chambres tout à fait correctes, un accueil charmant, un petit dej' gargantuesque dans une véranda donnant sur un jardin bien entretenu, le tout pour 60€.



Ces trois autres B&B avaient l'air vraiment top, mais malheureusement complets lorsque nous y étions:

La Haute Flourie, à Saint Malo
Le Manoir de la Baronnie, à Saint Malo
Mastoua House, à Cancale

NB: J'étais également tombée sous le charme de ce B&B, mais je suis passée devant par hasard pendant le week-end et petite déception: les photos sont très vendeuses, la déco est certe vraiment jolie, mais cela ressemble en fait à un petit hôtel en bordure de départemental...pas convaincue!

** Météo

Comme le dit le fameux proverbe breton: "En Bretagne, il fait beau plusieurs fois par jours" mais aussi "En Bretagne, il ne pleut que sur les cons"...du coup, on a eu un très beau week-end avec de jolies éclaircies, grâce notamment à un anti-cyclone positionné sur les îles anglo-normandes tout le week-end (Evelyne Delhiat, sort de ce corps!)

Ah oui, en parlant de ça, j'en profite pour rappeler qu'il est possible de partir à la découverte de Jersey ou Guernesey pour une journée ou plus depuis Saint-Malo. Nous ne l'avons pas fait parce que nous ne restions pas suffisamment longtemps mais il parait que c'est vraiment à faire...next time!

** Restaurants

Première halte gastronomique le vendredi midi en arrivant au Chateau Richeux donc, à l'entrée de Cancale. C'est dans cette grande villa des années 20 qu'on dirait tout droit sortie de la Belle au Bois Dormant que le chef Olivier Roellinger est venu s'installer après avoir oeuvré pendant des années aux fourneaux d'un restaurant triplement étoilé.
L'endroit a un charme fou, entre ciel et mer, et il est possible d'y séjourner et/ou de profiter de son restaurant Le Coquillage dont la salle (boiseries et maquettes de vieux navires) surplombe la baie et qui propose "Une cuisine marine, potagère aux parfums d’épices qui souhaite tendre vers une simplicité saine, élégante, généreuse et joyeuse".

Tout y est excellent, parfumé, fin, la cuisson des poissons est parfaite, le charriot à desserts complètement fou, le service adorable (nous sommes arrivés avec une heure de retard, en fin de service et ils nous ont pourtant très bien reçus), bref un grand OUI !!





C'est évidemment assez cher - menus de 58€ à 135€ - mais le midi en semaine est proposé un menu tout à fait abordable à 27€ (entrée-plat-dessert) et de toute façon ça vaut vraiment le coup :)

"+" : on retrouve de nombreuses recettes sur leur site, pour se lancer dans la préparation de plats incontournables du chef Roellinger.

"++" : La prochaine fois que vous mangerez des moules marinières: remplacez la crème par du lait de coco, l'oignon par de la citronnelle et le persil par de la coriandre...une version "asiatisante" made in Chateau Richeux qui m'a bluffée!


Le lendemain, nous avons diné au Benétin. Entre Cancale et Saint Malo, en bord de mer, au-dessus du site des Roches Sculptées (l'histoire veut qu'au siècle dernier un abbé ait passé la moitié de sa vie à tailler la falaise...l'anecdote est surprenante mais le site beaucoup moins, la mer et le temps ayant érodé la plupart des motifs sculptés -> vous pouvez passer votre chemin).

Pas le même niveau que le château Richeux, mais très sympa: architecture contemporaine, ambiance cosy, belle terrasse, et une cuisine juste et sincère (mention + pour les accords terre-mer, notamment la salade jambon Bellota-noix de saint-jacques).
...Parait-il une des adresses "hype" du coin (dixit le guide du Fooding)...









Et sinon:
-> Crêpes et coquillages : Une petite crêperie mimi sans chichis sur le port de Cancale - le fameux Breizh Café était malheureusement fermé - parfaite pour satisfaire une grosse envie de galette ("et une complète pour la 6, une!")
-> L'ange bleu : Un salon de thé/bar/café pour faire une petite pause à Saint Malo, à l'écart de la foule

** En vrac

- Le marché de Dinard tous les samedis, ses artichauts, ses (mini) kouign-amann, ses petites terrasses où commander une assiette d'huitres et un p'tit blanc de bon matin ;)










- La maison du beurre Bordier, à Saint Malo, une institution.


Mais aussi...

29 nov. 2012

♪ Santa Coca-Claus is coming ♪

Je trouve que tout le "pack" Noël 2012 est arrivé très vite cette année: dès la fin octobre, on pouvait voir dans certaines boutiques boules, guirlandes et autres décorations, puis ont suivi les illuminations, les vitrines des grands magasins, les pubs pour les jouets, les marchés de Noël etc... On peut même déjà acheter nos sapins chez tous les fleuristes de Paris!

Je ne sais pas si cela est dû à la terrible prédiction maya qui voudrait que la fin du monde advienne le 21 décembre prochain, et que, quitte à tous disparaitre, autant bien profiter de la magie de Noël (sic), mais je ne me plains pas parce que j'adoooooore ça ! Je suis une junky de Noël, une accro des cadeaux, une aficionado du foie gras, du saumon, de la dinde, de la buche et de tout ce qui va avec :)

Je trépignais donc d'impatience à l'idée de découvrir en avant-première les vitrines et tout l'univers Noël créé par Coca-Cola en partenariat avec l'association Petits Princes.
Ces vitrines étaient installées pour l'occasion au Showcase, sous le pont Alexandre III à Paris, mais elles sillonneront plein de villes de France à partir de cette semaine jusqu'à Noël.

Au fait, vous saviez que c'est grâce/à cause de Coca-Cola que le père Noël est vêtu en rouge et blanc ? C'est eux qui l'habillèrent aux couleurs de leur marque dans une pub au début des années 1930, image reprise partout dans le monde depuis lors...Imaginez, si ça avait été Pepsi, notre bon vieux Père Noël serait aujourd'hui tout de bleu vêtu...

Enfin bref, entre les "ooohhhh" et les "waaaaaouuuhhh' des enfants présents, les chants de Noël, les verres de vin chaud, le champagne, les gaufres au chocolat, et autres douceurs (dont des macarons au coca assez étonnants créés par Arnaud Lahrer), c'était vraiment Noël avant l'heure !!



♪  You better watch out   you better not cry ♪ ♪ Santa Claus is comiiiing to town ♪ ♪

Toutes les dates ici

23 nov. 2012

OMG !! M&S is BACK !!

Derrière ces initiales se cachent (of course) "Marks and Sparks", aka Marks and Spencer, le grand magasin 100% British. Disparu de France il y a plus de 10 ans, il signait son retour en France en fin d'année dernière en ouvrant en grandes pompes une boutique sur les Champs Elysées.

A part les petites culottes en coton blanc en packs de 5 et les collants noirs à toute épreuve, je n'ai jamais trouvé la mode M&S très intéressante, et j'étais donc plutôt déçue de voir que 95% du magasin des Champs lui était consacrée, ne laissant qu'un tout petit emplacement pas bien garnie pour le rayon alimentation, pourtant Mecque des dingos de thé, scones, shortbreads, cheesecakes et autres gourmandises made in England comme moi!

Mais le miracle attendu vient d'arriver: une seconde boutique a ouvert dans le nouveau centre commercial So Ouest, Porte d'Asnières (à 10 min de chez moi hiiiii) et elle est immmmeeennnnssse (6 900 m2 sur 3 niveau), avec un immmmeeennnnssse espace Food and Beverage.

A moi cheddar, mince pies, bacon, puddings, custard, crackers....Yummy !!





Et vous, c'est quoi votre produit anglais préféré?



Marks and Spencer So Ouest
21 rue d'Alsace - 92300 Levallois Perret
Ouvert du lundi au samedi de 10H à 21H

21 nov. 2012

Quand Paris Cuisine...Dernier rappel !


Souvenez-vous, je vous parlais il y a quelques mois des cours de cuisine gratuits organisés par la ville de Paris qui cette année étaient placés sous le thème du gaspillage alimentaire.
Si vous avez raté toutes les sessions cet été, il vous reste encore une chance de participer à un cours : les 23 et 24 novembre, dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets, la ville s'associe à L'Atelier des Sens pour nous apprendre donc à moins gaspiller, à moins jeter, à cuisiner les restes etc. Parce que, en cuisine, c'est bien connu: "Rien ne se perd, tout se mange" :)

J'y passerai vendredi midi, on s'y croisera peut-être !

Ce qu'en dit L'Atelier des sens :

" Ne jetez plus les restes, accommodez-les !
Fanes de carottes en potage, épluchures de pommes en chips sucrées, têtes et carapaces de crevettes en bisque… Au lieu de jetez vos épluchures, queues de fruits et légumes et autres déchets habituels… mangez-les!  L’atelier des Sens propose ainsi une animation culinaire pour cuisiner sans gâcher. Un chef réalisera, en direct et avec la participation des passants, une série de recettes "sans restes" sur les thèmes de la daurade, la carotte et les cake pops (23 novembre) puis le bœuf, le céleri et les cake pops (24 novembre). "

Vendredi 23 et Samedi 24 Novembre 2012
de 11h à 14h30, sans inscription
Place Lino Ventura - à l'angle de la rue des Martyrs et de l'avenue de Trudaine, IXe -


12 nov. 2012

Five o'clock Tea


C'est une vraie tradition de l'autre côté de la Manche. Cette idée très anglaise de prendre du thé, des gâteaux et/ou des mini sandwichs entre quatre et cinq heures de l'après-midi aurait été inventée à la fin du XIXe siècle par la duchesse de Bedford, pour "chasser ce serrement de cœur qui s'installe entre le déjeuner et le dîner."

Le week-end dernier, ressentant un serrement de coeur dans l'après-midi (j'ai un quart de mon sang British tout de même ;) ) , je me suis donc préparée une bonne tasse de thé avec des tea biscuits home made.

Souvenez-vous, je parlais il y a 3 semaines d'un blog très cool: "J'veux être bonne!" que je voulais vous faire découvrir... Et bien c'est en parcourant l'index des recettes que je suis tombée sur celle d'Earl Grey biscuits très appétissants. Joli article, jolies photos, recette (a priori) simplissime, il n'en fallait pas plus pour que je me mette aux fourneaux.

Ingrédients (pour une trentaine de biscuits)

- 100 gr de beurre
- 120 gr de sucre
- 200 gr de farine
- 1 oeuf
- le zeste d'un demi-citron
- 1 c. à soupe d'Earl Grey (7 gr)

Dans un saladier, battez le beurre ramolli, le sucre et l'oeuf. Ajoutez le zeste de citron, l'earl grey et la farine. Finissez de travailler la pâte à la main, formez une boule, enveloppez-la dans du papier sulfurisé et réservez-la au moins 1/2H au frigo.

Préchauffez ensuite votre four à 180°C. Saupoudrez votre plan de travail de farine et étalez la pâte sur une épaisseur de 5 mm environ. A l'aide d'un emporte-pièce, formez des cercles (étoiles, coeurs, sapin de Noël etc.) de la taille désirée.

Mettez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 15 petites minutes (jusqu'à ce que les bords deviennent dorés).

C'est prêt, vous pouvez les conserver dans une boite en fer blanc 4/5 jours sans problèmes...

Another cup of tea my dear ?


NB1: Si comme moi, vous n'avez pas de rouleau à pâtisserie, une bouteille de vin fait très bien l'affaire :)
NB2: Si comme moi, vous n'avez pas d'emporte-pièce, les jouets de votre enfant peuvent très bien faire l'affaire :p










8 nov. 2012

Mais QUI va gagner ??

Quand certains se sont passionnés pour le duel qui opposait Barack à Mitt - YES HE CAN...twice! -, moi je me suis prise à regarder Master Chef et à me passionner pour le duel qui va opposer ce soir Ludovic à Pierre.


Enfin, passionner est un grand mot, parce que en réalité je ne suis pas aussi fan de MasterChef que de TopChef: j'aime moins le fait que ce soit des amateurs et pas des pros, j'aime moins le jury, j'aime moins les épreuves, je n'aime PAS Carole Rousseau etc. mais finalement, je préfère regarder ce genre d'émission qu'un énième épisode des Experts ou une émission avec des politiques dont le courage est inversement proportionnel à la taille de leurs égos...


Bref, revenons à nos moutons, moi je vote pour que ça soit Ludo qui l'emporte...parce que comme moi, il sous-assaisonne souvent ses plats mais il a un grand coeur ;)

Et vous ? Vous allez regarder ? Ou je suis la seule plouc qui sera devant TF1 ce soir ?

30 oct. 2012

OTH sOmbaTH



Un chef thaï qui s'associe à Eddy Mitchell pour ouvrir une adresse chic rue du Faubourg Saint-Honoré? Ca avait de quoi m'intriguer, et c'est accompagnée d'un couple d'amis que je suis allée diner avant l'été chez Oth Sombath.

Au vue des tarifs pratiqués et du buzz dont bénéficie ce restaurant depuis son ouverture il y a quelques années, j'attendais donc beaucoup de cette soirée... et j'ai été passablement déçue.

-> Le cadre
Design certe, mais sans âme. Nous avons diné dans un salon à l'étage, ou tout est décoré dans un camaïeu de beige, crème, blanc cassé, sans vue sur l'extérieur :( La salle du bas est plus colorée, mais rien de fou et les toilettes (souvent reflet d'après moi de ce que vous pouvez attendre d'un restaurant), sont mal éclairés et abîmés...
Sensé être chic, résultat cheap.


-> Le service
Agréable, mais approximatif, les serveurs ne connaissent rien à la cuisine thaïe!

-> Le menu
Globalement, tout ce que nous avons mangé était honnête, mais manquait cruellement d'épices, de contrastes, qui sont pourtant les fondamentaux de la cuisine thaïe...Oth Sombath a-t-il oublié ses bases en cherchant à (trop) européaniser sa cuisine?

22 oct. 2012

Thai Cook Book

Je suis trop contente d'avoir déniché cet été à la FNAC un super bouquin de cuisine thaïe: "Bangkok Street Food". Je vous le recommande chaudement parce que:

1. on retrouve toutes les recettes thaïes incontournables, du Pad Thaï au Tom Yam Kung, en passant pas les différents currys et tant d'autres.
2. il est bourré de bonnes adresses de restaurants et petites cantines à Bangkok que vous ne trouverez certainement pas dans le Lonely Planet (sous entendu vraiment bonnes...ndlr: je déteste le Lonely Planet)
3. il est joli, bien pensé, bien mis en page.

A offrir ou pour se mettre aux fourneaux, et sinon, guettez les prochaines recettes postées ici, il pourrait bien en avoir quelques unes tirées de ce livre ;)

BB Garlic introducing Bangkok street food !

Tom Yam Kung..Yummy!


"Bangkok Street Food", Tom Vandenberghe, éditions Mango (18,50€)

20 oct. 2012

J'veux être bonne !

Pas de méprise, ce n'est pas ma résolution d'automne (quoique...) mais le nom assez original d'un blog de cuisine que j'ai découvert il y a quelques jours.

Un copain qui tient un blog Ciné/Lifestyle/Musique/Geek, Panda & Potato, participe cette année aux Golden Blog Awards 2012 (j'sais pas vous mais quand je lis ça, les Golden Blog Awards, je suis obligée de prendre une voix de bande-annonce de film américain, avec l'accent bien marqué sur le Aawouardzzz...non? non. ok. autant pour moi) et c'est en me rendant sur le site officiel de cette cérémonie et en jetant un oeil sur le palmarès de l'année dernière que j'ai découvert J'veux être bonne, gagnante 2011 catégorie gastronomie.

Rien à voir avec mon petit blog amateur à moi, ce joli blog a tout d'un grand! Récompensée aux GBA 2011 donc, mais aussi Grand prix des bloggeuses ELLE 2011, son auteure, Hana Aouak, y réunit ses 3 passions: la bonne bouffe, la photo et le design. On retrouve de belles recettes, illustrées de très belles photos, et des vidéos culinaires en stop motion hyper originales, les food animés:



Son ton est frais, décomplexé, elle parle cash, tutoie ses lecteurs et leurs livre plein de tips pour réaliser des recettes gourmandes. J'en ai repéré 2/3 d'ailleurs que je ne devrais pas tarder à tester.

Hop, je la rajoute direct' dans mes favoris... pas vous ?

18 oct. 2012

Gâteau de Savoie

C'est la madeleine de Proust de Mister Garlic, le gateau que sa môman lui préparait quand il était petit: une génoise légère, sucrée mais pas trop, un gâteau parfait nature ou agrémenté de crème pâtissière, de confiture, de Nutella, de bonbons ou autres.

Le gâteau idéal donc pour célébrer le tout premier anniversaire de baby Garlic, qui n'a pas encore beaucoup de petits copains ni la notion de ce qu'est un anniversaire, mais pour qui nous voulions organisé une petite boum, une "boumette", avec tous ses oncles et tatas de coeur a.k.a nos copains à nous !

La fête était très réussie, merci les amis, et le gâteau aussi ;)

Ingrédients (pour 8 personnes)

- 7 œufs
- 150g de Maizena (ou 100gr de farine + 50 gr de fécule de pomme de terre)
- 200g de sucre en poudre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 citron
- Une pincée de sel
- Sucre glace
- 20g de beurre pour le moule

Préchauffez votre four à 220°C et beurrez un moule (26cm de diamètre).
Séparez les blancs des jaunes d'oeufs dans deux saladiers ou bols, en veillant à ne conserver que 6 jaunes.

Ajoutez aux jaunes d'oeufs le sucre vanillé, 150g de sucre ainsi que le zeste du citron et mélangez au fouet (électrique ou à la main) pendant 5 minutes jusqu'à obtention d'un mélange blanchi qui fait ruban.

Ajoutez une pincée de sel aux blancs d'oeufs avant de les monter en neige. Quand ils commencent à mousser, ajoutez les 30g de sucre en poudre restants en 3 fois tout en continuant de battre. Arrétez quand ils sont bien brillants et fermes. 

Incorporez alors à votre mélange avec une maryse l'équivalent d'une grosse cuillère de Maizena et d'une grosse cuillère de blancs d’œufs et mélangez délicatement avant de renouveler l'opération autant de fois que possible. Vous devez terminer par les blancs.











Versez ensuite la préparation dans le moule et laisser reposer 10 min.


Enfournez enfin pour 5 min à 220°C. Ramenez ensuite la température du four à 150° et poursuivez la cuisson 35/40 minutes. Vérifiez le bon degré de cuisson à l’aide d’une pique et rajoutez éventuellement 5 minutes de cuisson. Démoulez sur une grille et laissez refroidir. Saupoudrez de sucre glace et servez à vos invités, avec un verre de soupe angevine ou une tasse de thé.

!! HAPPY BIRTHDAY !!


11 oct. 2012

Truc de chef #3

Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille... et aux champignons!

On est en plein dans la saison et si comme moi vous adorer ça, c'est le moment de chausser vos bottes de pluie et de partir dans les bois à la recherche de cèpes, bolets, chanterelles, girolles, pleurotes et autres.

Bon, et si comme moi vous adorez ça MAIS le bois le plus proche de chez vous est celui de Boulogne (et franchement, qui va cueillir des champignons au BdeB??), et qu'en plus l'éventualité de ramasser un champignon vénéneux, toxique, voir mortel (!!!) vous refroidit -> il n'y as pas de honte à aller chez le primeur du coin et acheter directement ces petits trésors pour les cuisiner simplement, en poêlée avec un peu d'ail et de persil, ou en omelette, ou avec des pâtes, ou dans un risotto...vous l'aurez compris, j'aime VRAIMENT les champignons ;)

Et du coup, petite astuce d'Yves Candelborgue, Candelborbe, Camdaborde, hum, hem, pardon, j'ai toujours un peu de mal à prononcer son nom... Astuce donc de Monsieur Yves Camdeborde - chef talentueux et réputé, patron du Comptoir Saint-Germain à Paris, et jury dans l'émission TV Master Chef - pour préparer et cuire les cèpes, nec plus ultra des champignons:

1/ Il ne faut jamais rincer ou nettoyer à l'eau un champignon !!! Les champignons s'épluchent (champignons de Paris) ou se pèlent au couteau, se grattent, s'essuient avec un sopalin humide.
2/ Une fois les cèpes bien propres, les couper en 2 dans la longueur et quadriller l'intérieur avec la pointe d'un couteau avant de les faire revenir doucement dans un peu de beurre à la poêle, cela permet que la chaleur se diffuse uniformément dans le champignon et donc que sa consistance soit parfaitement homogène. 

Un peu d'ail, sel, poivre, et c'est parti mon kiki :)

Note: Si vous voulez cueillir vos champignons vous-mêmes, n'hésitez pas à consulter l'Atlas des champignons afin de bien savoir identifier les champignons comestibles de ceux qui ne le sont pas.



9 oct. 2012

Garlicscope - Octobre 2012


Je ne voudrais pas transformer ce blog en ersatz de Pariscope (quoique je suis très fière de mon petit logo eheh), et ne faire que vous annoncer les évènements gourmands à ne pas rater dans la capitale, mais, grâce à ma lecture studieuse des sites d'infos et autres journaux gratuits cette semaine, j'ai le plaisir de partager ici des bons plans à ne manquer sous aucun prétextes... Bon, ok, sauf si:
1. il pleut
2. il pleut et vous avez une bronchite
3. il pleut, vous avez une bronchite et 5 kilos à perdre 
4il pleut, vous avez une bronchite et 5 kilos à perdre et un début de spleen d'automne... Mais en fait non, puisque ça c'est la situation dans laquelle se trouve en ce moment près de 80% des parisien(ne)s, et que c'est pas pour ça qu'il ne faut pas participer à des évènements sympas ;)

Donc dans le désordre:





"79e fête des vendanges de Montmartre" - Du 10 au 14 octobre dans tout le XVIIIè, vous pourrez rencontrer des producteurs de vins, de fromages, visiter les vignes montmartroises, boire un coup, manger des petits pains de toutes les couleurs (le 10) ou du chocolat (le 11), assister à un feu d'artifice (le 13), et aussi demander officiellement à votre compagnon de ne pas vous épouser, bref, si la météo est clémente, que du bon!








"Banquet des 5 000" - le samedi 13 à partir de 13H sur le parvis de l'Hôtel de ville (Paris Ier), un grand banquet gratuit + animations "cooking" + distribution de légumes. Tous les légumes utilisés sont des légumes moches = pas calibrés, destinés à la benne   mais sauvés par des associations  parce que les légumes n'ont pas besoin d'être beaux pour être bons. Un évènement pour sensibiliser les gens au gaspillage alimentaire, hérésie du monde moderne, sans tomber dans le militantisme écolo obscure, je dis oui !








"Lunch Beat" - le jeudi 11 à l'Institut Suédois (rue Payenne, Paris III) à partir de 12H30, curiosité venue du Nord où, au lieu de déjeuner tristement à la cantine, vous allez vous défouler sur un dance-floor sur du son électro/house pendant 1H30 avant de retourner à vos tableaux excel. Le prix de l'entrée (7€) comprend un sandwich à la viande de renne + une bouteille d'eau + toute la bonne énergie que vous allez emmagasiner...Réjouissant!





Eat well, have fun !
xoxo
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...